Je n’aime pas Paris

Je n’aime pas Paris. Beaucoup y voient la ville de l’amour et du luxe – merci pour la blague. Trop de bruit, trop de foule, trop vite. Trop, tout le temps. On ne peut jamais prendre un moment pour vivre.

Je n’aime ni son ciel sale, ni ses trottoirs bondés, ni cette façon dont ses habitants se foutent de tout. Ni son air encrassé qui m’étouffe, ni toute sa circulation qui me vrille les tympans. Je me sens agressée en permanence par cette ville. J’ai visité de nombreuses métropoles au fil de mes voyages, mais aucune qui me fasse tant horreur que me propre capitale.

Sans doute parce que j’ai toujours associé Paris à des études qui ne m’ont pas épanouie. J’ai dû quitter ma province et mes proches lors d’une période qui était somme toute l’une des plus dures de ma vie, pour faire des études qui ne m’ont pas rendue heureuse. Et j’en veux à Paris, comme si elle m’avait prise en otage, comme si elle me renvoyait ma tristesse en pleine face à chaque pigeon que je croise.

Paris1

Mais en prenant du recul, maintenant que je ne suis plus provinciale mais pas tout à fait parisienne, maintenant que ma vie a réussi à retrouver un semblant d’équilibre, mon regard s’accroche à des détails qui rendent Paris plus belle. Et en déambulant dans ses artères grouillantes, j’arrive à voir ce qu’il y a de magique dans cette ville. Un décor de carte postale, un calme absolu au détour d’une rue, un air des années cinquante à Montmartre…

Paris2

Alors je n’aime toujours pas exactement Paris, mais on s’apprivoise toutes les deux.

Paris3

Et retrouvez moi sur :

facebookbouton-pinterest-wordpresshellocoton

1 commentaire sur "Je n’aime pas Paris"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *